E R A L I G N E   R C H I T E C T U R E   
Programmation - Approche Environnementale de l'Urbanisme AEU®
Maison individuelle (bois et très basse consommation) - Réhabilitation du bâti existant
  Conception bioclimatique et développement durable

" L'énergie la moins chère (et la moins polluante), c'est celle que l'on ne consomme pas ! "

Nous recherchons la qualité du bâtiment et les économies d'énergie : confort hygrothermique été et hiver, bien-être acoustique, visuel, olfactif, qualité de l'air, de l'eau, des matériaux, en respectant l'être humain et l'environnement.

Notre conception se base essentiellement sur des principes bioclimatiques :
  • La valorisation des apports solaires passifs minimise les besoins en énergie et nécessite avant tout une bonne conception de l'espace : implantation et orientation judicieuses, organisation et positionnement des espaces de vie, végétation à conserver ou à implanter, choix et place des matériaux, des ouvertures (serre solaire avec mur capteur).
  • L'isolation renforcée et la maîtrise de la ventilation , pour un coût de chauffage faible ou nul, qui compense le surcoût de certains matériaux ou techniques. Nous pouvons étudier le coût global actualisé de votre projet, au delà du coût de la construction, avec l'aide d'un thermicien qui précisera les performances énergétiques de l'habitation.
  • Le maximum d'énergies renouvelables adaptées au climat et au budget : le chauffe-eau solaire peut assurer au moins 50% de la consommation d'ECS ; le photovoltaïque permet la production d'une électricité non polluante ; le poêle à bois d'aujourd'hui à un rendement très fort ; les chaufferies bois conviennent bien aux petites collectivités, aux entreprises et valorisent la filière bois ; la biomasse, l'éolien s'adaptent en site isolé, l'hydraulique, etc. Le choix est large pour trouver la bonne solution.
Voir la page du CAUE 76 consacré à la conception bioclimatique

Choix de matériaux écologiques :
  • Raisonnables (le moins de transport possible), renouvelables, de fabrication économe (en énergie consommée et en CO2 dégagé).
  • Locaux, pour une meilleure intégration paysagère.
  • Selon leurs caractéristiques physiques, mécaniques (isolant, conducteur, à forte ou faible inertie, stockant le CO2 ou non, durable, facile d'entretien, non allergène...).
Choix des économies de ressources :
  • Récupération des eaux de pluie pour l'alimentation des toilettes, machine à laver et arrosage.
  • Empreinte écologique réduite, par la phyto-épuration, l'attention portée aux écoulements d'eau, l'intégration d'un local pour le tri sélectif, le compostage, etc.


Mentions légales